Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

10/08/2013

Je me suis faire arnaquer sur un site de rencontre et une personne ayant venu a mon aide suivez mon témoignage

Mes salutation a vous

On m'appelle Morelle isabelle de nationalité Française, je sympathise avec vous tous, voici mon témoignage. J’ai rencontré un homme sur un site de rencontre www.badoo.fr et pendant plusieurs semaines, nous avons longuement dialogué par mail et sur MSN ainsi sur skype et nous nous sommes même vus à la CAM. Il réunissait tous les critères que je recherche chez un homme : gentil, sensible, romantique et, physiquement, tout à fait mon type d’homme.

 

Lors de nos conversations, il m’a dit qu’il avait créé une fondation en Afrique pour aider des petits orphelins qu’il avait pris sous sa protection. Donc, à force de discussion, il m’a convaincu d’envoyer une somme d’argent avec intérêt en Côte d’Ivoire à Mr Jonathan Guéant. J’ai même eu cet individu au téléphone qui m’a informé que mon futur mari Martin Joel domicilié à NICE, s’était rendu auprès des enfants et ne pouvait pas revenir car il avait eu un accident en allant à l’aéroport pour rentrer en France et il a besoin de 20.000euros que je lui est faire parvenir en deux jours par western union. Nous devions nous voir le 20 Novembre 2012 mais il a quitté la France depuis le 08 Novembre et n’est toujours pas rentré ! J’ai essayé de l’appeler, j’ai demandé à lui parler mais la personne que j’ai eu au bout du fil avait un accent africain que je ne connaissais pas ; je lui ai dit que je ne croyais absolument pas qu’il était l’homme que j’avais vu à la CAM et qui était sur les photos qu’il m’a transmises par mail. Depuis ce jour, je n’ai plus aucune nouvelle. Pour me prouver sa bonne foi, je lui avais demandé de me scanner ses papiers d’identité afin que je sois rassurée. J’ai donc une copie de sa carte d’identité et de son permis de conduire : il vit aux environs de NICE, il est né le 22 novembre 1966 et il s’appelle Martin Joel … mais tout est en fait faux puisqu’ils utilisent des pièces d’identité volées à des français. d C'est delà que j'ai téléphoné a l'organisme de la Gendarmerie Royale de la France en collaboration directe avec la police Interpol Béninoise pour déposer une plainte. Le nom que cet escroc utilisait était Martin Joel et une autre fois il a utilisé Jean-marc gourdin. Voici les emails qu'ils utilisent ces arnaqueurs : ninoferez60@live.fr ou ninoferez58@yahoo.fr, mais heureusement j'ai expliqué ce problème à une amie qui ma fait prendre contact avec un inspecteur de police Interpol du nom de Francis Behanzin qui depuis la France, coordonnais des actions avec le gouvernement Béninois pour un remboursement immédiat eux aussi m'ont vraiment aidé à le démasquer car  c'était bel et bien un Africain de la cote d’ivoire en complicité avec des collaborateurs escrocs du Bénin et autres professionnels du net qui m'ont dépouillé. Heureusement pour moi, ils ont finalement été démasqués et arrêtés avec l'aide de l'organisme Interpol en lutte contre la cybercriminalité de l’inspecteur de police Francis Behanzin.

Finalement, je me suis faite rembourser la totalité de mon argent suivi des frais de dédommagement ce qui représente un total de 25.000€.

Je remercie beaucoup  Francis Behanzin et sans lui je serais sans doute à la rue car j'avais épuisée toutes mes économies.

Grâce à lui et son équipe je suis devenue très heureuse; Alors je suis ici juste dans le but de vous faire bénéficier de cette aide précieuse. Je venais de nouveau et j'apprends a apprécier la vie alors je veux vous faire profiter de cette même aide.si désormais vous avez un problème quelconque de tout individu impliqué dans l’escroquerie, vente, prêt d’argent, fraude ou n’importe quelle organisation contribuant à l'insécurité sur votre territoire via Internet quelques soit veuillez Contacter l'inspecteur monsieur Francis Behanzin sur son adresse mail suivant ils pourront vous aidez :  

policeinterpolemondial@live.fr   ou  cellule.cyber.interpol@gmail.com

Cordialement à vous Mme Morelle isabelle